skip to Main Content

LA 7ème BIENNALE DES ARTS – du 24 août au 22 septembre 2024

Deux grands artistes contemporains sont invités : Georges ROUSSE, photographe et Vladimir SKODA, sculpteur.

Georges ROUSSE, aquarelle-étude pour une œuvre qui sera réalisée pour la Biennale de Cuiseaux

Vladimir SKODA - "Antipodes" - sphère en acier poli - 1997

Georges ROUSSE : photomontage d’une des 5 œuvres qui sera réalisée à l’occasion de la Biennale de Cuiseaux

Georges Rousse, 75 ans, occupe une place unique dans la photographie contemporaine. Il parcourt le monde pour s’approprier temporairement des salles vides, des entrepôts abandonnés, des palais en ruine, des immeubles promis à la démolition… Dans ces no man’s land, il choisit un espace où il peint murs, sols et plafonds de façon à créer l’illusion que des volumes géométriques simples et monumentaux occupent toute la pièce. Depuis sa première exposition à la galerie de France en 1981 à Paris, Georges Rousse a exposé en Europe, en Asie, aux États-Unis, au Québec, en Amérique latine…, poursuivant son chemin artistique au-delà des modes. Il a participé à de nombreuses biennales : Paris, Venise, Sidney… Il est représenté par plusieurs galeries européennes et à New York.
Outre une exposition présentant quelques unes de ses grandes œuvres, Georges Rousse réalisera cinq œuvres originales dans Cuiseaux : une éphémère dans un bâtiments démoli par la suite, d’autres toujours visibles durant la Biennale et une, pérenne, qui enrichira le patrimoine culturel de la vieille cité médiévale.

Vladimir Skoda, né en 1942 vient en France en 1968, où il se forme à l’École des beaux-arts de Grenoble et à celle de Paris. Il avait appris le travail du métal à l’École technique de Slaný en Bohème, puis à Prague. Pendant toute cette période de formation, il est aussi intéressé par la théorie que par la pratique, par les sciences et techniques. Pensionnaire à la Villa Médicis, à Rome, entre 1973 et 1975, il sculpte des formes géométriques, inspirées par les mathématiques. À partir de 1979, Vladimir Skoda travaille en particulier la sphère, sa géométrie parfaite ou contrariée, son polissage ou ses aspérités, son aspect réfléchissant ou mat. En 1995, il introduit le mouvement dans son œuvre en réalisant des pendules qui donnent à voir une distorsion de l’espace. Parallèlement à ce travail sculptural, ses activités de dessinateur et de graveur éclairent cette fascination pour l’espace, les phénomènes optiques et astronomiques. On trouve son œuvre dans de nombreuses institutions publiques internationales, fondations et galeries privées
Ses œuvres seront exposées avec celles de Georges Rousse, dans les salles d’exposition dédiées .

Toute une commune en fête pour la Biennale avec de nombreux événements

Les travaux réalisés par les publics associés de Cuiseaux et d’autres communes du territoire (artistes amateurs, scolaires, seniors, migrants, personnes en recherche d’emploi ou en situation de handicap …) s’inspireront du travail de Georges Rousse en réalisant des œuvres construites sur des illusions d’optique. En effet, l’une des caractéristiques de la Biennale est non seulement d’amener l’art en milieu rural mais aussi de proposer aux habitants d’être acteurs de l’événement.
Les amateurs d’art pourront également visiter le salon des artistes contemporains invités par le Comité ou encore découvrir l’exposition des artistes invités à exposer dans l’église ou dans le Parc de l’Hôtel Nayme (artistes non arrêtés à ce jour). Enfin durant trois week-ends de septembre (7/8, 14/15 et 21/22) les visiteurs pourront découvrir le centre médiéval de Cuiseaux en parcourant les nombreuses expositions dans les maisons et jardins des habitants.

Back To Top