skip to Main Content

Les conférences d’histoire de l’art sont données par Sophie Amory, conférencière au Musée du Louvre.

Le confinement et les conditions sanitaires ne nous permettant pas d’organiser ces conférences, Sophie AMORY a mis au point des vidéos conférences en direct :

  • MAN RAY et la mode au Musée du Luxembourg : samedi 7 novembre à 11h30, lundi 9 novembre à 11h
    Explorant pour la première fois l’œuvre de Man Ray sous l’angle de la mode, l’exposition met en lumière ses travaux réalisés pour les plus grands couturiers – Poiret, Schiaparelli, Chanel – et les plus grandes revues – Vogue, VanityFair et Harper’sBazaar. Alors que la photographie de mode balbutie encore, Man Ray développe dès 1921 une esthétique nouvelle et moderne, faite d’inventivité technique, de liberté et d’humour. Ses expérimentations et ses clins d’œil surréalistes brouillent les frontières entre l’art et la mode et font de lui l’un des inventeurs de la photographie de mode contemporaine.
  • Painting the Modern Garden : de Monet à Matisse : le 10 novembre à 14h
    Cette exposition avait eu lieu en 2016 à la Royal Academy de Londres, mais la vision de ces jardins permettra de nous faire rêver un peu, du jardin impressionniste, aux jardins internationaux, jardins de rêverie et d’imagination, aux avant-gardens et aux jardins de guerre et de régénération.
  • MATISSE, comme un roman au Centre Pompidou :
    samedi 14 novembre à 11h30, lundi 16 novembre à 11h, vendredi 20 novembre à 18h30 À l’occasion du cent-cinquantième anniversaire de la naissance d’Henri Matisse (1869-1954), le Centre Pompidou lui rend hommage au travers d’une exposition réunissant des œuvres incontournables qui explorent l’intrication texte/image au sein de son œuvre et offrent une lecture singulière de sa création.
    Son œuvre, destiné à bouleverser le regard moderne, s’est exprimé au travers d’une variété de techniques qu’il a approfondies infatigablement : peinture, dessin, sculpture, livres illustrés, et jusqu’à cette invention singulière, riche de conséquences sur le plan artistique, d’un dessin à même la couleur, avec les gouaches découpées réalisées à la fin de sa vie.
  • Le Corps et l’âme, de DONATELLO  à MICHEL-ANGE, Musée du Louvre : vendredi 20 novembre à 11h,dimanche 22 novembre à 15h
    Grâce à plus de 150 œuvres, cette exposition dégage les principales lignes de force qui cheminent dans toute l’Italie durant la seconde moitié du Quattrocento pour aboutir, au début du 16e siècle, à un moment d’apogée de la sculpture de la Renaissance. La représentation de la figure humaine dans la diversité de ses mouvements prend alors des formes extrêmement novatrices. Ces recherches sur l’expression et les sentiments sont au cœur des démarches des plus grands sculpteurs de la période, depuis Donatello jusqu’à l’un des créateurs les plus célèbres de l’histoire, Michel-Ange. L’exposition propose également d’aller à la découverte d’artistes moins réputés, d’admirer des œuvres difficilement accessibles de par leur lieu de conservation (églises, petites communes, situation d’exposition dans les musées), afin de les remettre en lumière, mais aussi en contexte.
  • Sculptures contemporaines et Land Art à Chaumont sur Loire : le 27 novembre à 11h
    Depuis 1992 le Domaine de Chaumont sur Loire s’enrichit de sculptures réalisées par les plus grands artistes travaillant sur le thème de la Nature. Une promenade dans son parc nous permettra de se familiariser avec les œuvres de Giuseppe Penone, El Anatsui, Eva Jospin, Pascal Convert…
  • LEON SPILLIAERT, Lumière et solitude au Musée d’Orsay : mardi 1er décembre à 10h.

Homme des solitudes inquiétantes, des perspectives infinies, Léon Spilliaert surprend, déroute par des œuvres inclassables, inventant un symbolisme singulier de la nuit intérieure. L’originalité de son travail s’impose dès les lavis sombres de ses premières années. Proche des symbolistes, il dessine des figures fantomatiques et solitaires tandis que ses paysages, épurés à l’extrême, à la géométrie dynamique et radicale révèlent l’extraordinaire maitrise de l’encre et du papier aux nuances rêvées au sein d’une gamme restreinte.

  • L’âge d’or de la peinture danoise : lundi 7 décembre à 18h30

« L’âge d’or danois » correspond à une époque d’harmonie et d’épanouissement artistique, culturel et scientifique, qui s’étend de 1801 à 1864. L’essor de la bourgeoisie danoise et l’apparition de nouveaux mécènes encouragent la production des artistes, des écrivains, des compositeurs et des scientifiques, notamment à Copenhague, ville particulièrement dynamique. Une peinture largement méconnue, qu’il est temps de découvrir.

Prix des conférences : 8 à 10 € (tarif spécial Cuiseaux pays des Peintres) selon vos possibilités, à régler par un lien sur internet qui vous sera communiqué ou par chèque à l’ordre de : VPS, à envoyer au 96 avenue du Général Leclerc, 92340 Bourg La Reine.

Merci de vous inscrire par courriel : sophie.amory@club-internet.fr ou par téléphone au 06.28.66.49.17 pour que Sophie puisse vous communiquer les liens de connexion à la visioconférence.

Back To Top