skip to Main Content

La riche histoire de La Ruche

La Ruche est fondée en 1902 par le sculpteur, Alfred Boucher (1850-1934), à partir d’éléments récupérés après la fermeture de l’exposition universelle de 1900 : le pavillon des vins de Bordeaux (dont la structure métallique est de Gustave Eiffel), la grille d’entrée du pavillon des femmes et les caryatides du pavillon de l’Indonésie qu’il fait remonter sur un terrain d’une superficie de 4 033 m2 qu’il a acquis en 1900.
La Ruche a été créée pour aider de jeunes artistes sans ressources et souvent immigrés de l’Europe de l’Est. Certains sont devenus célèbres : ModiglianiSoutine, Brancusi, Fernand LégerMarie LaurencinArchipenko, Chagall etc…
Le nom de Ruche vient d’Alfred Boucher lui-même, qui considère les artistes bourdonnant de créativité, qui s’agitent dans la cité comme les abeilles d’une immense ruche. En 1905 la cité comptait 90 artistes et la Ruche 110 ateliers.
La Ruche est comparable au Bateau-Lavoir de Montmartre. Après la Première Guerre mondiale, elle supplante ce dernier par ses activités artistiques et sa renommée.
En grosses difficultés à la fin du XXe siècle c’est la Famille Seydoux qui a renfloué la célèbre institution, dorénavant gérée par la Fondation La Ruche-Seydoux.

Back To Top