skip to Main Content

L’exposition « Art et vigne » aura lieu du 14 Août au 19 Septembre 2021.
Elle sera ouverte tous les jours, sauf lundi et mardi, de 14h à 18h. Pendant les journées du Patrimoine, les 18 et 19 septembre, de 10h à 18h.
Visite guidée chaque jour à 15h30, départ Office de tourisme. Pour les groupes de plus de 10 personnes, prendre RV au 06 47 75 40 93.

Entrée sur présentation d’un pass-carte postale nominatif vendu 2€/personne à l’Office du tourisme.

Le pass est valable pendant toute la durée de l’événement et gratuit pour les -25 ans et chômeurs. Il permet également l’entrée au Musée de la Mémoire Cuiselienne.

La volonté de créer cet événement « inter-biennales » fait référence bien sûr à l’histoire artistique, avec la mémoire des deux illustres peintres qui ont vécu à Cuiseaux Pierre PUVIS de CHAVANNES et Edouard VUILLARD mais également à l’histoire de la commune.
En effet, avant les attaques du phylloxera vers 1885, CUISEAUX était un village de vignerons avec près de 200 viticulteurs (sur une commune de 1 500 habitants) et des vignes couvrant une surface de 200 ha. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle l’Ecomusée de Pierre de Bresse a décidé d’implanter à Cuiseaux son antenne spécifiquement dédiée, le Musée de la Vigne et du vin, appelé depuis peu : Musée de la Mémoire Cuiselienne.
A la suite du rappel de l’histoire « footballistique » de Cuiseaux en 2019, avec l’exposition thématique « Art’foot », c’est sur l’histoire viticole de Cuiseaux que le Comité Cuiseaux Pays des Peintres s’appuie pour préparer un programme exceptionnel.

Une exposition phare à retombée nationale voire internationale : Gérard PUVIS

Gérard PUVIS est un artiste aux talents multiples qui joue du médium utilisé pour explorer chaque fois une esthétique différente. De l’étain de vieilles capsules de vin, il sculpte des séries de personnages dansants et facétieux. Peintre évidemment, il dessine aussi des objets du quotidien, crée des sculptures de bronze et plus récemment, réinterprète des photographies.

La première sculpture a été faite lors d’un dîner mondain parisien “à mourir d’ennui” dit-il, où il fabrique un mini paquebot d’environ 4 cm à partir des reliquats de capsules traînant sur la table. Sa voisine, galeriste, lui passe commande d’une œuvre plus conséquente pour le restaurant Ledoyen. L’effet boule de neige a été aussi rapide qu’inattendu.

Ses nombreux amis cuisiniers comme Bocuse, Ledoyen, Léon de Lyon, Pierre Orsi…, lui passent commande et lui mettent de côté les collerettes des bouteilles de grands crus ouvertes pour leur clients. De nombreux viticulteurs de renom passent aussi commande de sculptures réalisées avec leurs propres collerettes. Il décide avec l’aide d’un ami imprimeur d’éditer sur papier la reproduction de ces sculptures.

Diplômé de l’École Nationale des Beaux Arts de PARIS et  pensionnaire de la Casa Vélasquez de MADRID, le travail de Gérard PUVIS sur la vigne et le vin fut récompensé par de nombreuses institutions prestigieuses et exposé en Europe, au Japon ou encore Etats-Unis.
André SIEGEL, déjà commissaire de « La Ruche va à la campagne » en 2020, sera le commissaire de notre exposition.

Les tableaux de l’artiste seront exposés dans la Galerie d’Hauteville.
"Jonas" G.PUVIS - Huile sur carton - 48 x 62 cm
"Elie" G.PUVIS - Huile sur carton - 48 x 62 cm
"Abdias" - G.PUVIS - Huile sur carton - 48 x 62 cm
Les sculptures et collages réalisés en étain et plomb à partir des collerettes des bouteilles seront exposés dans la salle des Puces
"Hommage à Pablo" G.PUVIS - Sculpture plomb/étain - 81 x 62 x 5 cm
"La gueule cassée" Autoportrait n°1 - G.PUVIS - mine de plomb - 72 x 50 cm
"Le diable rouge 3" G.PUVIS - plomb/étain - 61 x 43 cm
Sculpture réalisée pour Dom Pérignon - G.PUVIS - plomb/étain - 40 x 30cm
"Sans titre" G.PUVIS - sculpture - plomb/étain - 95 x 73 x 9 cm
"Underground" G.PUVIS - Plomb/étain - 100 x 100 cm

Et durant toute la durée de l’exposition, d’autres événements :

  • le salon des artistes de « Art Club Cuiseaux » qui exposeront leur travail réalisé sur le thème de l’art et la vigne.
  • l’exposition de Street Art, « Vinea lacrimae » (les larmes de la vigne) de l’artiste Lucile TRAVERT. Les collages jalonneront les murs de la cité et leurs originaux seront exposés dans l’église durant tout l’été.
  • un concours de peinture sur tonneau : Les artistes ont été invités à peindre des barriques vides offertes par Domaines et Villages qui a décerné le prix du plus beau tonneau. Les prix seront  remis pendant le vernissage du 11 septembre. Les œuvres seront exposées durant l’été dans Cuiseaux. Voir le règlement du concours.
  • l’exposition sur le travail du vigneron avec de nombreux documentaires dans le Musée de la Mémoire cuiselienne, situé dans la cour du Château des Princes d’Orange
  • une conférence avec projection de documentaire sur l’histoire de la vigne à Cuiseaux en lien avec le Musée de la Mémoire Cuiselienne de Cuiseaux.
  • un projet de travail participatif avec de nombreux publics comme les scolaires de Cuiseaux et Frontenaud-Le Miroir, les collèges de Limas et Beaune, le Centre Culturel et Social, les résidents de l’EHPAD et du foyer La Source, des groupes d’habitants etc…

Pour les scolaires, la proposition est la réalisation de grandes fresques collectives, avec l’accompagnement des artistes d’Art Club Cuiseaux si nécessaire, qui seront exposées dans la vieille cité de Cuiseaux durant l’événement.

  • une exposition dans la bibliothèque :”Collections autour du vin” avec présentation d’étiquettes, capsules et bouteilles.
    Aux horaires d’ouverture de la bibliothèque.
  • une pause lectures – Contes et histoires de la vigne et du vin, les 18 et 19 septembre à 16h30 :
    Square de la paix ou Galerie marchande en cas de pluie.
Back To Top