COMMUNIQUE DE PRESSE

4ème Biennale des Arts de Cuiseaux
7 Juillet au 16 septembre 2018
Une exposition émouvante

«Édouard Vuillard, Ker-Xavier Roussel, portraits de famille »

Pour sa quatrième biennale des Arts, le Comité Cuiseaux pays des peintres présente dans la Galerie d’Hauteville l’exposition Portraits de famille. Celle-ci nous introduit dans l’intimité d’Édouard Vuillard et de Ker- Xavier Roussel en suivant trois générations sur plus de quarante années.   

 Vuillard est né à Cuiseaux en 1868. Sa mère Marie et son père Honoré, percepteur, donnent naissance à 3 enfants : Marie, Alexandre (militaire) et Édouard, qui n’a jamais eu d’enfants. A la mort prématurée du père, la famille Vuillard déménage à Paris, Édouard étudie au lycée Condorcet où il rencontre en 1882, François-Xavier Roussel surnommé Ker Roussel. Ensemble, ils s’inscriront à l’école des Beaux-Arts et Ker Roussel épousera Marie en 1893. De cette union naîtront deux enfants, Annette et Jacques dont descendent aujourd’hui les héritiers Roussel. C’est parmi ces héritiers et quelques collectionneurs privés que Mathias Chivot, commissaire de l’exposition, spécialiste des nabis a sélectionné des portraits de famille, pastels, aquarelles, dessins et peintures.

Avec cette exposition, on apprécie le passage du temps, la transformation des enfants en adultes, les barbes qui blanchissent et les traits qui s’affirment, le mimétisme croissant entre Marie et Madame Vuillard : très vite, les traits de la fille se confondent avec ceux de la mère au point de les prendre l’une pour l’autre si la date n’est pas indiquée.

Tous n’ont pas laissé la même postérité dans ces tableaux de famille : certains personnages sont omniprésents, d’autres traversent l’œuvre des deux artistes comme des entités à éclipses. Leur destinée « dans le tableau » est souvent indépendante de la réalité. En effet, si on n’aperçoit qu’incidemment Alexandre Vuillard, Jacques Roussel ou Madame Roussel-mère dans les représentations des deux peintres, c’est sans commune mesure avec la place qu’ils occupent réellement dans la vie quotidienne. Chacun des acteurs de ce petit théâtre intime a ses entrées et ses sorties de scène, ses absences remarquées ou ses monologues continus. La vie familiale ainsi retranscrite par Roussel et Vuillard acquiert une histoire particulière distincte de l’histoire photographiée, distincte encore de l’histoire des lettres et cartes postales qui s’échangent à toute occasion.                                                                                                                                   « Portraits de famille » permet de partager la tendresse, les complicités, mais aussi les tensions en creux ou la mélancolie, humeur consubstantielle aux Roussel qui passe des yeux de Ker-Xavier à ceux d’Annette. Elle permet aussi de saisir Roussel et Vuillard dans leur durée, c’est-à-dire le temps subjectif que les deux peintres se sont forgés, loin des chronologies de l’histoire de l’art.

Pour compléter cette émouvante exposition, et faire un lien avec la Biennale, le Comité Cuiseaux pays des peintres a invité 3 artistes contemporains internationalement reconnus. Gloria Friedmann qui habite en Bourgogne, expose, dans la grande salle de la Mairie, des créations dont le concept est de démontrer la fragilité du vivant, à travers des œuvres dans lesquelles la nature et l’animal sont omniprésents. Ernest Pignon Ernest, artiste plasticien, accroche des estampes «des images éphémères sur les murs des grandes villes». Le peintre Jean Fusaro, grand ami de Jacques Truphémus, expose dans la galerie des Princes d’Orange des paysages traités en «matière» caractéristique des peintres contemporains de Lyon.

Informations pratiques                                                                                               Les 4 expositions sont ouvertes du 7 juillet au 16 septembre 2018, de 14 h30 à 18h30, tous les jours sauf lundi et mardi.                     Galerie d’Hauteville, rue Édouard Vuillard et Grande Salle de la Mairie, 71480 Cuiseaux                                                                                           Droit d’entrée : sur présentation du programme complet de la Biennale. 5€ pour toute une famille et valable durant toute la Biennale. Vendu sur place et dans les Offices de Tourisme.                 Site internet : www.cuiseaux-paysdespeintres.fr

Service de presse:                                                                                                          Sophie d’Hérouville-Vittoz, portable : + 33 6 64 63 18 18                         email : sophiedherouville@yahoo.com

Édouard Vuillard, Annette aux bas rouges, c. 1906, huile sur carton, 39 x 28,5 cm
Ker-Xavier Roussel, Portrait d’Annette, 1914, pastel sur papier, 30,5 x 26,5 cm

 

 

 

Gloria Friedmann « Envoyé spécial »

                                                   © Adagp, Paris 2018

Jean Fusaro, Sempé Venezia, huile sur toile, 82x116cm 1997
Ernest Pignon-Ernest, « Pier Paolo Pasolini, si je reviens »

                © Adagp, Paris 2018

 

Biennale des Arts