Les conférences

Le vendredi 6 juillet à 20h30, salle Stella                                            « Roussel et Vuillard : affinités artistiques et liens familiaux »
Dans sa conférence Mathias Chivot, présentera un panorama
des deux artistes et de leurs relations étroites, fidèles et familiales
durant toutes leurs vies. Mathias Chivot dirige les archives
Vuillard et Roussel. Il fut la cheville ouvrière du catalogue
raisonné de Vuillard écrit par Antoine Salomon et Guy Cogeval

Le vendredi 7 septembre à 18h30 dans l’église :                                                 « Le renouveau de l ’art sacré dans les années 50 : l’appel aux       grands artistes »  par Marc CHAUVEAU                                                            Le frère Marc Chauveau, dominicain historien de l’art, du Couvent
de La Tourette (Le Corbusier) présentera le renouveau de l’art
sacré au tournant des années cinquante sous l’impulsion des
Pères Couturier et Régamey. Ils prônaient « l’appel aux grands
artistes » de leur temps et pour eux, être chrétien n’était pas
le critère. Leur critère était l’excellence et leur mot d’ordre :
« parier sur le génie ». Au début des années cinquante des réalisations
emblématiques voient le jour. Comme le Plateau d’Assy où
travaillèrent Bonnard, Braque, Chagall, Matisse, Rouault… mais aussi la chapelle des Dominicaines de Vence conçue par Matisse, l’église de Ronchamp et le couvent de La Tourette par Le Corbusier etc…

Le samedi 8 septembre à 20h30, salle Stella :                                                      « Le travail d’Ernest Pignon-Ernest » introduit par la projection de deux documentaires « la Pasqua secondo Ernest Pignon-Ernest »sur son travail à Naples et « Se torno » réalisé à Rome sur la mort de Pasolini, puis débat avec l’artiste.                                                                       date susceptible d’être modifiée

Le vendredi 14 septembre à 18h30, salle Stella :                                      « Conversation avec Gloria Friedmann autour de sa démarche artistique »
Avec Odile Burluraux, conservatrice du patrimoine au Musée
d’Art moderne de la Ville de Paris.                                                                       Par son travail – installations, photographies, sculptures – Gloria Friedmann interroge notre monde en mouvement et son rapport à la nature. L’artiste invite à une prise de conscience sur des questions aussi essentielles que l’écologie, le vivant et la place de l’homme dans son environnement.

Biennale des Arts