Exposition « La Belle Nature d’Edouard Vuillard »

L’exposition phare de cette 3ème Biennale est consacrée à Edouard Vuillard et le paysage, intitulée « La Belle Nature d’Edouard
Vuillard ». Elle réunira une vingtaine d’œuvres jamais exposées, pastels et peintures, de l’époque nabie jusqu’à la dernière période et le dernier « morceau de nature » qu’il ait conçu, L’Ornière.

Sa vision de l’espace se desserre au tournant du 20e siècle ; l’exposition montrera comment Vuillard retrouve une perspective classique, à travers une série de pastels des années 1905-1907. L’artiste ne compose plus ses extérieurs comme des émaux cloisonnés mais prend un plaisir nouveau à représenter la lumière. Ainsi, la côte bretonne ou le paysage normand pris en note pendant l’été alimentent les grands projets décoratifs qui viennent ensuite. Le paysage comme terrain d’une prise de note sera le premier volet de l’exposition.

La nature réinventée est une autre modalité du paysage chez Vuillard. C’est une nature allégorique que l’artiste combine pour de grandes commandes comme La Comédie du Théâtre de Chaillot en 1936 ou La Paix protectrice des muses pour la Société des Nations à Genève en 1937.

Enfin, la nature agit aussi pour Vuillard comme un écrin protecteur. Elle peut se transfigurer en havre de paix, comme dans de nombreux pastels des années 20-30, et agir comme un rempart contre les obligations urbaines. Le parc des Clayes, résidence de ses amis Hessel, lui fournira ainsi le sujet de ses plus belles œuvres, entre paradis perdus et mythologie sylvestre.

Le commissaire de cette exposition est Mathias Chivot, historien d’Art et grand spécialiste de Vuillard et des nabis.

Galerie d’Hauteville
rue Edouard Vuillard
71480 Cuiseaux

 

3ème Biennale des Arts