Du 7 juillet au 16 septembre

Comme en 2016 le succès de la 4e Biennale 2018 reposera sur deux piliers :

* Les événements destinés à accroître la notoriété de «Cuiseaux, pays des peintres» du 7 juillet au 16 septembre, tous les jours de 14h30 à 18h30 sauf le lundi et mardi.                                     Exceptionnellement de 10h à 18h30 les 15 et 16 septembre                 Possibilité d’ouverture spéciale pour les groupes de plus de 10 personnes sur réservation par mail à cuiseauxpayspeintre@gmail.com

– Une exposition inédite » Edouard Vuillard, Ker Xavier Roussel, portraits de famille »        Galerie d’Hauteville , 21 rue Ed.Vuillard

Portrait d’Annette. Pastel de Ker Xavier Roussel
Annette rêveuse Edouard Vuillard

-Trois expositions prestigieuses présentant les œuvres d’ artistes contemporains internationalement reconnus :

Gloria Friedmann « Effet de serre »                                                                   Gloria Friedmann, artiste et sculpteure franco-allemande travaillant à Aignay le Duc (21). Elle développe depuis les années 80 un travail ou la nature et l’animal sont omniprésents.                                                         Galerie de la Mairie, 1 place Puvis de Chavannes

Gloria Friedmann « Envoyé spécial »

© Adagp, Paris 2018

Jean Fusaro « Rétrospective »                                                                                      Jean Fusaro, artiste peintre lyonnais, grand ami de Jacques Truphémus exposé lors de la Biennale 2016.                                                     Il prend une place importante dans ce que l’on a appelé L’école de Lyon. Son dessin, alerte et non dénué d’une naïveté voulue, se souvient de l’écriture de Dufy.    Narratif, il situe des scènes très diverses dans des paysages traités en matière, dans une gamme de couleurs particulièrement fraîches.                                                                  Galerie des Princes d’Orange, 15 rue Ed.Vuillard

Jean Fusaro, « Sempé Venezia », huile sur toile, 82x116cm 1997

Les estampes d’Ernest Pignon-Ernest                                                            Ernest Pignon-Ernest, artiste plasticien  né le  à Nice.   Depuis 1966, il crée des images éphémères sur les murs des grandes villes, qui se font l’écho des événements qui s’y sont déroulés Il est un des initiateurs de l’art urbain ( Street Art )  en France                                                                                                                                Galerie de la cantine Morey,  62 rue St Thomas

Ernest Pignon-Ernest, « Pier Paolo Pasolini, si je reviens »

© Adagp, Paris 201

– une exposition prévue en septembre mais déjà installée :

« Art et spiritualité » dans l’église St Thomas                                            Lucile Travert, peintre-plasticienne installée en Luberon, privilégie des expositions (église des Célestins à Avignon, 2017, Arles, espace Van Gogh en 2016…) qui mettent en scène ses dessins, ses peintures, ses gravures grâce à des Installations spécifiquement conçues en lien étroit avec l’histoire du lieu qui accueille ses oeuvres.  À Cuiseaux, c’est au coeur de l’Église Saint Thomas qu’elle présentera son Installation Mater Dolorosa II. Lucile invite le visiteur à une déambulation artistique au fil de créations réalisées en hommage à l’oeuvre magistrale de la Piéta du XVIe de l’église de Cuiseaux.                                                                          www.lucile-travert.com

*Le « Bouquet final » de la biennale du 1er au 16 septembre.

Biennale des Arts